Comment et Pourquoi

Votre magazine du web sur les astuces et conseils de la vie quotidienne

Informatique

Comment remplacer ma carte mère sans avoir à réinstaller Windows 10 ?

Comment remplacer votre carte mère sans avoir à réinstaller Windows 10 ?

Prenez quelques mesures pour remplacer votre carte mère sans avoir à réinstaller Windows 10.

La carte mère existante doit d’abord être retirée de l’ordinateur et placée dans un récipient hermétique avec un pack de gel de silice. Une fois cette opération terminée, il faut installer une nouvelle carte à sa place.

Pour ce faire, procédez comme suit :

  • Étape 1 : retirez la carte mère de l’ordinateur.

Vous devez d’abord retirer le panneau arrière de l’ordinateur avant de débrancher tous les fils qui sont attachés à la carte mère. Vous pouvez ensuite retirer toutes les vis qui maintiennent la carte mère sur le boîtier.

Lorsque vous l’avez retirée, rangez-la en lieu sûr et conservez-la jusqu’à ce que vous puissiez la remplacer par une nouvelle.

  • Étape 2: Remplacez votre carte mère.

Remettez tout en place après avoir installé la nouvelle carte mère, puis redémarrez votre ordinateur. Cliquez sur « Modifier les paramètres du PC » lorsque vous voyez l’écran de connexion de Windows après le démarrage.

  • Étape3: Accédez au gestionnaire de périphériques.

 

Votre gestionnaire de périphériques devrait être accessible à ce stade. Cliquez sur « Afficher les mises à jour installées » sous « Périphériques matériels ».

Une liste des mises à jour qui ont été installées sur votre ordinateur devrait apparaître après cette opération.

  • Étape 4 : recherchez et ajoutez tous les pilotes manquants.

Il se peut que vous ne puissiez pas utiliser votre carte mère si votre ordinateur ne dispose pas d’un pilote de carte mère. Vous devez donc retourner au gestionnaire de périphériques et rechercher les pilotes manquants avant de commencer à installer la nouvelle carte mère à sa place.

Vous pouvez aller dans le « Gestionnaire de périphériques » de Windows et sélectionner « Mettre à jour les pilotes » pour télécharger les versions les plus récentes de tout pilote manquant que vous remarquez.

Lorsque vous sélectionnez « Installer » après avoir obtenu le pilote mis à jour, Windows devrait être en mesure d’installer les pilotes de votre nouvelle carte mère.

  • Étape  5: Installez votre nouvelle carte mère.

L’installation de la nouvelle carte mère est maintenant nécessaire. Vous devrez trouver le manuel d’installation de la carte mère que vous souhaitez en consultant à nouveau le manuel de votre carte mère.

Une fois que vous avez trouvé ce manuel d’installation, utilisez-le pour installer votre nouvelle carte mère en suivant toutes les instructions. Pour vous assurer que tous vos composants sont correctement connectés et que votre carte mère dispose de toutes les connexions nécessaires pour tout relier, vous devez lire attentivement le manuel de la carte mère.

Comment changer la carte mère d’un ordinateur ?

Avant de remplacer la carte mère de l’ordinateur, établissez une liste de contrôle.

Pour confirmer la compatibilité du matériel, vérifiez les connexions et les ports de votre ordinateur.

  • Effectuez une sauvegarde complète des données.
  • Faites un disque ou une clé de récupération Windows (facultatif).
  • Retirez la carte mère périmée.

Comment remplacer la carte mère et le processeur ?

Il faut placer la carte mère sur un emballage antistatique. Le levier situé à côté de l’emplacement du processeur * doit être complètement relevé. Pour aligner correctement le polariseur de la fente, il faut le trouver en référence au processeur. Un processeur graphique AMD ou Intel doit être inséré.

Quand faut-il remplacer ma carte mère ?

Il est fortement conseillé de remplacer la carte mère des PC de plus de cinq ans (voir la dernière section) ou d’utiliser des kits de mise à niveau basés sur le connecteur 1155 de Sandy/Ivy Bridges ou, mieux encore, sur le connecteur 1150 de Haswell (le plus récent). Les sockets AM3 et FM1 se trouvent sur une carte mère AMD FX, ce qui constitue une autre option.

Devez-vous réinstaller Windows lorsque vous mettez à jour votre carte mère ?

Sans réinstaller Windows 10, vous pouvez souvent remplacer la carte mère, mais cela ne garantit pas qu’elle fonctionnera. Il est généralement conseillé d’installer une nouvelle copie de Windows sur votre ordinateur après avoir changé les cartes mères afin d’éviter les problèmes matériels.

Pourquoi faut-il remplacer la carte mère ?

Votre carte mère doit être remplacée car elle affecte le processeur et la mémoire. Vous devez commencer par examiner la carte mère car elle contrôle également la carte visuelle. La carte mère doit être remplacée car il s’agit du composant le plus crucial de votre ordinateur et elle le rendra inutilisable si elle se casse. L’ancienne carte mère pourrait n’avoir qu’un emplacement mémoire défectueux ou autre chose, ce n’est donc pas toujours une mauvaise idée d’en acheter une nouvelle.

Comment réactiver Windows après le remplacement d’une carte mère ?

Votre compte Microsoft doit d’abord être ajouté, et il doit être connecté à une licence numérique pour votre appareil. Exécutez l’outil de dépannage d’activation après avoir connecté votre compte Microsoft pour réactiver Windows 10.

Choisir la carte mère idéale pour votre PC

Le choix de la carte mère est une étape cruciale lors de la construction ou de l’amélioration d’un ordinateur. Cette pièce maîtresse du PC relie tous les composants entre eux et détermine leur compatibilité. Ainsi, il est essentiel de bien choisir sa carte mère en fonction de ses besoins et de ses objectifs. Nous vous invitons à suivre ce lien pour plus d’infos sur la carte mère du PC.

Socket et compatibilité processeur

Le socket est le connecteur qui permet d’installer le processeur sur la carte mère. Il existe plusieurs types de sockets, chacun correspondant à des générations et modèles de processeurs spécifiques. La première étape pour choisir la bonne carte mère est donc de vérifier la compatibilité avec le processeur que vous avez choisi ou que vous possédez déjà.

Intel et AMD : deux grands acteurs

Il y a principalement deux fabricants de processeurs sur le marché : Intel et AMD. Chacun de ces constructeurs propose ses propres sockets. Pour Intel, on retrouve notamment les sockets LGA 1151, LGA 1200 et LGA 2066. Du côté d’AMD, les plus courants sont les sockets AM4 et TR4. Assurez-vous donc de choisir une carte mère dotée du bon socket pour votre processeur.

Le chipset : cœur de la carte mère

Le chipset est un ensemble de puces électroniques qui gère les flux de données entre les différents composants du PC. Il détermine notamment le nombre et le type de connecteurs disponibles sur la carte mère, ainsi que certaines fonctionnalités avancées comme l’overclocking.

Compatibilité et performances

Chaque socket possède plusieurs chipsets compatibles, offrant des niveaux de performances et de fonctionnalités variables. Par exemple, pour les cartes mères équipées d’un socket LGA 1151 d’Intel, on peut trouver des chipsets tels que les séries H310, B360, H370, Z370 et Z390. Il est important de choisir un chipset adapté à vos besoins en termes de performances, d’évolutivité et de fonctionnalités spécifiques.

Les ports et connecteurs : l’interface entre la carte mère et les autres composants

La quantité et le type de ports présents sur la carte mère déterminent le nombre et la nature des composants que vous pouvez installer dans votre PC. Voici quelques éléments clés à prendre en compte lors du choix de votre carte mère :

  • Ports PCIe : ces ports permettent de connecter des cartes graphiques, des cartes réseau ou encore des cartes son. Plus il y a de ports PCIe et plus ils sont rapides, plus vous aurez de possibilités pour ajouter des composants à votre ordinateur.
  • Emplacements mémoire RAM : la capacité maximale de mémoire RAM prise en charge par la carte mère dépend du nombre d’emplacements disponibles et de la taille maximale supportée pour chaque module. Choisissez une carte mère avec suffisamment d’emplacements pour votre configuration actuelle et future.
  • Ports SATA et M.2 : ces connecteurs servent à brancher des disques durs, des SSD et parfois des lecteurs optiques. Plus vous avez de ports SATA/M.2, plus vous pouvez ajouter de périphériques de stockage à votre PC.
  • Connectique externe : vérifiez les ports USB, HDMI, DisplayPort, Ethernet et audio présents sur le panneau arrière de la carte mère pour être sûr de pouvoir connecter tous vos périphériques externes (clavier, souris, écran, etc.).

Le format de la carte mère : un élément essentiel pour votre boîtier

Les cartes mères existent en plusieurs tailles, appelées formats, qui déterminent les dimensions de la carte ainsi que sa compatibilité avec les boîtiers. Il existe trois formats principaux :

  1. ATX : c’est le format standard, mesurant 30,5 x 24,4 cm. Les cartes mères ATX offrent généralement un grand nombre de ports et d’emplacement pour les composants, mais elles nécessitent un boîtier assez volumineux.
  2. Micro-ATX : plus compacte que l’ATX, la Micro-ATX mesure 24,4 x 24,4 cm. Elle offre un peu moins de ports et d’emplacement, mais elle convient à des boîtiers plus petits.
  3. Mini-ITX : c’est le format le plus petit, avec des dimensions de 17 x 17 cm. Les cartes mères mini-ITX sont idéales pour les systèmes compacts, mais elles offrent moins de connecteurs et d’options d’évolutivité.

Pour choisir le bon format de carte mère, il faut avant tout tenir compte du boîtier que vous avez choisi ou que vous possédez déjà. Vérifiez la compatibilité des formats de carte mère acceptés par votre boîtier et assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour tous vos composants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *